Jean Jaurès

  Jean Jaurès naît le 3 septembre 1859 à Castres. Il est issu d'une famille de modeste bourgeoisie provinciale. Le père de Jean, Jules Jaurès, est un petit paysan ; son épouse, Adélaïde Barbaza, élève avec beaucoup de conscience leurs deux enfants : Jean l'aîné, et Louis qui deviendra amiral et député répuplicain-socialiste.

  Brillant élève, Jean est reçu premier au concours d'entrée à l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm, dont il sort agrégé de philosophie.

  Jaurès, devenu rapidement maître de conférence à la Faculté  de Toulouse, ne conçoit pas alors d'autre rassemblement que celui des républicains. Tenté par la carrière politique, il est élu député du Tarn aux élections de 1885.

  Battu en 1889 dans le cadre du scrutin d'arrondissement, Jaurès reprend son enseignement à la Faculté de Toulouse. Il est reçu docteur en philosophie en 1892 avec sa thèse principale De la réalité du monde sensible et sa thèse secondaire en Latin, Des origines du socialisme allemand chez Luther, Kant, Fichte et Hegel.

  Il continue également son activité politique ; depuis 1887, il collabore à la radicale " Dépêche ", et il devient conseiller municipal, puis maire adjoint à l'instruction publique de Toulouse 1890-1893. Son expérience, sa connaissance des milieux ouvriers et des militants socialistes, ses travaux et ses recherches l'orientent vers le socialisme. Cette évolution s'achève avec la grève des mineurs de Carmaux.

  Proche des guesiste, Jaurès milite avec ardeur contre les lois scélérates ou en faveur des verriers de Carmaux, renvoyés par leur patron Rességuier, qui fondent en 1896 la Verrerie Ouvrière d'Albi. Toutefois, c'est avec l'affaire Dreyfus  que Jaurès rentre pleinement dans l'Histoire.

  Jaurès et son Parti Socialiste Français s'engagent en faveur du bloc des Gauches et du gouvernement Combes 1902 1905 qui prépare le vote de la séparation des Églises et de l'État (Décembre 1905). Réélu en 1902 député du Tarn, fonde l'Humanité en 1904

  Jaurès va, les dix dernières années de sa vie, lutter contre la guerre.

D'après l'historien Gilles CANDAR

Biographie de Jean Jaurès

Il a rédigé en 1910 une importante proposition de loi consacrée à l'armée nouvelle dans laquelle il préconise une organisation de la Défense Nationale fondée sur la préparation militaire de l'ensemble de la Nation

Au pays de

JAURÈS | Biographie de Jean Jaurès | Carmaux sous la 3 ème République | Les mines de Carmaux | La création de la Verrerie Ouvrière | L'affaire Dreyfus | Jaurès et l'Internationale Socialiste | Jaurès et la Dépêche | L'Humanité : le point de vue du peuple | L'assassinat de Jaurès

Lou Carbonnier